Camino Inca Infos pratiques – Pérou

Chemin de l'Inca

Qui peut faire ce trek ? Lors de la réservation vous aurez le choix de laisser votre gros sac à des porteurs ou bien de le porter vous-même. Cependant, même avec votre sac à dos journalier, ce trek requiert une bonne forme physique. Préparation avant départ ou bien faites comme moi, tout au mental !

Le choix de vos chaussures est important, ne partez pas avec des chaussures neuves, faites les avant de partir. De plus, le trek se fait en haute altitude, il faudra prendre votre temps et aller à votre rythme. Je déconseille ce trek aux enfants, à moins qu’ils soient habitués à l’altitude et aux conditions extrêmes.

♦ Quand faire ce trek ?  Toute l’année sauf en février quand le chemin de l’Inca est fermé pour entretien (et que la pluie tombe à flots …). Il faut savoir que ce trek se fait en haute altitude, il vous faudra prévoir de bons vêtements adaptés aux différences de températures. Je vous conseille tout de même d’éviter la saison des pluies même si avec de bons vêtements c’est faisable.

Juin/juillet/Août est la période la pus froide et la plus sèche.

Mars/Avril/Mai est idéale pour la végétation, les fleurs et les oiseaux.

Capture Meteo Camino Inca
Source : www.chemin-inca.com

♦ Réservation du Camino Inca : Pour les périodes très demandées (de Mai à Août) il faudra vous y prendre au moins 6 mois à l’avance. Pour les autres périodes, parfois quelques semaines suffisent mais sans garantie. Le Camino Inca n’est faisable qu’accompagné par une agence agréée. Il y a un nombre limité à 500 personnes par jour (guides et porteurs compris). Les permis sont délivrés selon la règle du « premier arrivé – premier servi ».

♦ Choix d’une agence agréée : Le prix est souvent un critère prioritaire pour le choix d’une agence (en général entre 480 et 600 $) mais je vous conseille de bien comparer les différents choix. Sachez que les agences les moins chères paient moins bien leurs guides et porteurs et proposent du matériel de moins bonne qualité (tentes non étanches, matelas très fins et duvets non adaptés aux températures extrêmes) Logique ! Attention, cela ne signifie pas l’inverse, que vous aurez du matériel de bonne qualité en payant plus cher ! A vous de bien vous renseigner :

– Demandez si le guide parle Anglais/Français (Espagnol forcement !) en fonction de vos capacités linguistiques. Ils vont vous donner des infos touristiques mais également des infos sécurité, ce serait dommage de ne rien comprendre 🙂 .

– Demandez également la taille du groupe, les transports utilisés pour rejoindre le début du trek et le trajet retour d’Aguas Calientes.

– Faites vous lister les prestations incluses dans le tarif (porteur, matériel, nourriture, droits d’entrée etc …). Exemple clair avec Chemin-Inca  => 

Voici quelques agences sûres (listées par le gouvernement péruvien / et reprises par Lonely Planet) :

Amazonas Explorer  Le plus ancien tour-opérateur de Cuzco, avec des pratiques responsables aux niveaux social et environnemental. Propose le trek classique en 5 jours et des treks alternatifs.

Aracari  Une agence réputée, installée à Lima, qui offre des circuits haut de gamme.

Aventours  Un prestataire responsable avec une équipe chevronnée.

Culturas Peru  Agence très compétente et renommée aux pratiques responsables, détenue et dirigée par un Péruvien.

Explorandes Propose des itinéraires de 5 jours et une version de luxe ; agence certifiée ISO

Peruvian Odyssey Un tour-opérateur fort de 20 ans d’expérience ; offre aussi un itinéraire alternatif via Santa Teresa.

Tambo Trek  Pionnier, il organise des treks classiques et alternatifs, et soutient des campagnes de nettoyage.

En ce qui nous concerne nous avions réservé avec Chemin-Inca, c’était parfait ! Guides et équipe au top, conditions de sécurité impec, matériel confortable, nourriture en quantité adaptée et très bonne. Je conseille !

Camino Inca

 

♦ Altitudes :

Altitudes Chemin de l'Inca
Source : www.chemin-Inca.com

Lors de ce trek, la plus haute altitude sera le col de la femme morte à 4215 m. C’est un des moments les plus émouvant du trek.

Altitudes Chemin de l'Inca

♦ A emporter :

Votre passeport, vous en aurez besoin pour passer les différents points de contrôle.

Des bâtons de marche, ils vont vous être utiles pour les parties les plus pentues et les plus en altitude. Sur le Camino Inca il y a plein de marches (les incas ne connaissaient pas la roue …).

Bâton Camino Inca  

De bonnes chaussures de randonnées (évitez les chaussures neuves !) et des chaussettes adaptées aux treks,

De la crème solaire ainsi qu’un stick à lèvre anti UV, un couvre tête, des lunettes de soleil,

Une trousse à pharmacie basique, pensez à prendre de l’anti-moustique !

Du papier toilette ! Sur place il n’y en a pas malgré des sanitaires aux points de chute quotidiens,

Des sandales pour détendre vos pieds le soir,

Assez de vêtements chauds, très chauds (bonnets, gants etc …) car le soir ça caille ! Croyez en mon expérience … Je n’ai jamais eu aussi froid de ma vie que pendant le Camino Inca. Privilégiez des vêtements techniques à enfiler en couches successives. De cette manière vous pourrez gérer votre température.

Camino Inca

Un blouson chaud mais léger, facilement rangeable dans un sac,

Une veste imperméable et respirante, 

Une trousse de toilette avec des produits en format mini (attention, pas d’eau chaude !). En ce qui nous concerne, nous avions prévu du savon sans rincage, et des gants de toilette à usage unique. Puisqu’on est dans le sujet hygiène, même si les équipes prévoient du savon et bassines pour se laver les mains, prévoyez du gel hydroalcoolique.

Une serviette en microfibre (légère, sèche vite et ne prend pas de place !).

Un récipient pouvant contenir votre eau pour la journée (à remplir chaque matin par de l’eau de la rivière bouillie par les équipes). Nous avions emmené des pastilles désinfectantes, pratique pour rendre l’eau potable.

Micro pur

Sinon il y a la gourde filtrante Alter ego (une cartouche à l’intérieur filtre les contaminants, plastique sans Bisphenol-A). Avec cette gourde vous pouvez boire l’eau aussitôt !

Un « sac à viande », vous savez le draps du sac de couchage. En plus de tenir chaud c’est parfait pour l’hygiène 😉 ,

Une lampe frontale (pas d’électricité durant le trek),

Lampe frontale Camino Inca

Appareil photos et autre matériel qui vous permettra d’immortaliser vos meilleurs, mais aussi vos pires moments ! Prévoyez assez de batterie car pas possible de recharger quoi que se soit pendant le trek,

Quelques sols pour les pourboires,

Le numéro de votre police d’assurance, indispensable au cas où !

Liste non exhaustive !

 

Très prochainement retrouvez ici un carnet de route détaillé du Camino Inca !

Pour ne rien manquer, abonnez-vous à la newsletter ! 

 

Autres articles sur le Pérou :

Machu Picchu

 


Infos pratiques sur le Pérou, cliquez sur la vignette :

Infos pratiques Pérou

Vous avez des questions ? Besoin de renseignements complémentaires ? => Commentez cet article, la communauté sera ravie d’échanger avec vous.

Suivez Ô Mille Voyages sur Facebook et sur Instagram

Vous avez aimé cet article ? Likez, partagez ! A bientôt avec Ô Mille Voyages

 

Crédit photos : Ô Mille Voyages, Bérenger Agnes, Elisa Jeanne

Laisser un commentaire